La Fête du Cirque

  • Fête du Cirque © P.Godreuil
  • Fête du Cirque, chapiteau © P.Godreuil
  • Fête du Cirque, Kermiz © P.Godreuil
  • Fête du cirque © inconnu
  • Fete du Cirque DSC08634 © j.refuveille.altivolus
  • Fête du Cirque, Magmanus © P.Godreuil

Organisée dans le cadre d’exception qu’offrent le Château de Gromesnil et son parc, la Fête du Cirque, festival des arts du cirque et de la rue, a su réunir petits et grands dans une ambiance familiale, conviviale, chaleureuse et festive. Avec 12 000 visiteurs en 2016, la Fête du Cirque a vu sa fréquentation multipliée par 6 en 5 ans. Le festival est devenu un événement attractif et extrêmement fédérateur qui ouvre la culture au plus grand nombre.

La Fête du Cirque, un événement reconnu et fédérateur

La Fête du Cirque propose un week end (du vendredi fin de journée au dimanche soir) dédié aux arts du cirque et de la rue, avec :

  • des spectacles sous chapiteau payants en têtes d’affiches,
  • une vingtaine de spectacles représentant une cinquantaine de représentations, en accès libre et gratuit en plein air,
  • et des animations gratuites pour toute la famille et particulièrement à destination des plus jeunes : stand maquillage, initiation au cirque, jeux traditionnels en bois…

Mais au-delà du week end du festival, la Fête du Cirque c’est quatre semaines récréatives d’activités artistiques et culturelles :

  • une période de résidence accompagnée d’actions culturelles
  • une avant-première
  • une représentation dédiée aux scolaires
  • des ateliers proposés aux classes du programme CLEAC
  • des rencontres avec les artistes

 

La programmation

La Fête du Cirque s’est fixée comme objectif de promouvoir un cirque contemporain à la fois populaire et de qualité, mais aussi de proposer du spectacle vivant sous toutes ses formes. Centrée uniquement sur les arts du cirque à la première édition, la Fête du Cirque invite désormais les arts de la rue qui viennent en voisin, en cousin, en copain.

Cirque cabaret, musical, acrobatique, aérien, burlesque, ou encore clownesque, la programmation décline les arts du cirque et de la rue pour tous les goûts et pour tous les âges, et réunit des artistes régionaux mais aussi internationaux.

 

Les actions culturelles à l’origine

Le moins que l’on puisse dire, c’est que la Fête du Cirque, en six ans, a pris de l’envol ! Organisé par Caux Estuaire, le festival, qui voit sa sixième édition cette année, a bien grandi depuis 2011 : il s’agissait alors de clore en beauté le parcours artistique des enfants participant au dispositif CLEAC (Contrat Local d’Éducation Artistique et Culturelle autour des arts du cirque). Depuis, l’événement a pris de l’ampleur, pour devenir aujourd’hui un festival des arts du cirque et de la rue à part entière, rassemblant des dizaines d’artistes, pendant près de 3 jours mais pas seulement !

La Fête du Cirque rayonne pendant près d’un mois à travers de nombreuses actions culturelles envers les plus jeunes (rencontres, ateliers, spectacles…). Fortement ancrée dans la politique culturelle de la Communauté de Communes, la Fête du Cirque est restée, sans conteste, le pivot de l’action culturelle de Caux Estuaire et le lien avec le dispositif CLEAC est indéfectible.

 

La fête de tout un territoire

La Fête du Cirque est un événement qui réunit, mobilise et fédère les forces vives locales. Pour la première fois en 2014, l’organisation du festival a fait appel à des bénévoles afin de proposer d’avantage de contacts humains pendant le déroulement de l’événement et favoriser l’appropriation de la Fête du Cirque par les habitants. Une cinquantaine de bénévoles en 2015, issus des associations locales ou dans le cadre d’une démarche individuelle, ont ainsi participé pleinement à la fête et à des moments de convivialité privilégiés avec les artistes et l’équipe technique. Considérés comme des collaborateurs à part entière, tous les bénévoles sont ressortis enrichis de l’événement.

 

Le maillage du territoire

Afin de mailler le territoire de Caux Estuaire, la décentralisation de la Fête du Cirque a été initiée en 2014 avec la proposition d’une avant-première une semaine avant la Fête du Cirque (en 2014 à Saint-Laurent-de-Brèvedent, en 2015 à Saint-Vigor-d’Ymonville et en 2016 à Saint-Gilles de la Neuville).

Cette avant-première permet aux habitants qui ne sont pas tournés vers la commune centre du territoire, de découvrir la Fête du Cirque et de leur donner envie de venir découvrir les autres propositions artistiques. L’événement participe également à l’appropriation de la Fête du Cirque par les habitants et représente une opportunité pour les petites communes de présenter à leur population un spectacle de qualité.