Que deviennent mes déchets ?

Le recyclage transforme nos déchets en ressources. Acier, carton, plastique, verre et aluminium : ils connaîtront une seconde vie grâce au recyclage. 

Parcours des déchetsMiniature Le tri, et après ?

 

Suivez leur itinéraire pas à pas. Cliquez ici pour voir les animations créées par ECO EMBALLAGES.

  • Acier (boîtes de conserve, canettes) : l’acier est transporté à l’aciérie où il est broyé, fondu puis étiré et transformé en bobines, en barres ou en fils. L’acier arrive ainsi chez les industries clientes qui le transforme en nouveau produits.
  • Carton (emballages et briques alimentaires) : le carton est transporté à la papèterie. Les fibres sont raffinées puis essorées, séchées et pressées. On obtient de la feuille de papier que l’on enroule en de grosses bobines. Une fois à  la cartonnerie, on décline ces feuilles de papier soit en nouveau produit, soit en emballage.
  • Verre (bouteilles et bocaux) : le verre brut est débarrassé de ses impuretés puis fondu à plus de 1500 degrés. Devenu calcin, il est prêt à redevenir du verre. Le  plus souvent transformé en bouteille, le verre peut également prendre n’importe quelle forme. Les bouteilles recyclées sont remplies et conditionnées au centre d’embouteillage.
  • Plastique (bouteilles, flacons, pots, barquettes, sacs et films) : les plastiques sont compactés, puis transportés vers un centre de régénération. Ils sont broyés en paillettes et plongées dans l’eau. Les paillettes et les granulés sont ensuite envoyés au recycleur qui les transforme en nouveau produit ou en emballage.
  • Aluminium (canettes, aérosols) : l’aluminium est compacté en balles pour être transporté vers un centre d’affinage. On broie l’aluminium, puis on le passe au four pour être fondu. On peut alors le couler en lingots ou le transporter sous sa forme liquide. L’aluminium arrive ainsi chez les industries clientes qui le transforment en nouveau produit.

 

L’incinération produit de l’énergie

Après avoir été collectées, vos ordures ménagères sont acheminées vers  l’usine d’incinération de Saint-Jean-de-Folleville près de Lillebonne.

Chaque année environ 5 000 tonnes de déchets incinérables sont ainsi évacuées pour être incinérées et transformées en énergie.

La valorisation énergétique, comment ça marche ?

La chaleur dégagée lors de la combustion des déchets ménagers est acheminée vers les chaudières pour surchauffer de l’eau et la transformer en vapeur.

Cette vapeur portée à une température de 360°C et mise sous pression de 46 bars, est ensuite dirigée vers un groupe turbo-alternateur composé d’une turbine et d’un alternateur.

La vapeur entraîne les pâles de la turbine montées sur un axe de rotation. L’énergie mécanique alors produite est ensuite transformée en énergie électrique grâce à l’alternateur selon le même procédé que la dynamo : le rotor de l’alternateur tourne dans un électro-aimant, appelé le stator, pour fournir de l’énergie électrique.

Enfin, dernière étape, l’électricité est transformée de 20 000 Volts en 90 000 volts au niveau d’un transformateur, afin de pouvoir la transporter sur le réseau électrique EDF.

 

Infos pratiques