DOSSIER : La Fête du cirque

La Fête du Cirque 2011

  • Fete cirque 2011 - 2 © E.Levilly
  • Fete cirque 2011 - 3 © E.Levilly
  • Fete du cirque 2011 - Famille-Morallès-Andiamo © E.Levilly
  • Fete cirque 2011 - 6 © E.Levilly

Les 4 et 5 juin 2011, Caux Estuaire proposait dans le parc du Château de Gromesnil, la Fête du Cirque afin de clore en beauté le parcours artistique des enfants ayant participé au dispositif CLEAC tout au long de l’année (Convention Locale d’Education Artistique et Culturelle autour des arts du cirque). Le parc a accueilli pour l’occasion le chapiteau de la famille Morallès mais aussi des spectacles en plein air gratuits.

Fete du Cirque 2011 - Famille-Morallès-Andiamo © E.LevillyFete cirque 2011 - 1 © E.LevillyFete cirque 2011 - 5 © E.Levilly

Pour cette première édition de La Fête du Cirque à Saint-Romain-de-Colbosc, Caux Estuaire a mis à l’affiche « Andiamo » la dernière création de la Famille Moralles pour deux représentations. La richesse visuelle et sonore de ce nouveau spectacle est difficile à décrire tant les artistes ont le pouvoir de faire rire et d’émouvoir sans poncif. « Andiamo » de la Famille Morallès, un spectacle totalement thérapeutique, qui a permis aux spectateurs de vivre en famille un moment d’excellence.

En plus de cette tête d’affiche, des circassiens ont animé le parc avec des représentations en plein air et gratuites. Elena & Waldo avec leur performance de clown aérien ont raconté l’histoire d’Hélène, une ex dame de courtoisie sur le retour. Le Cabaret Cirk a présenté son spectacle de cirque forain, tandis que Denis Josselin, funambule de renom a marché sur la ligne d’horizon. Igor, le bonimenteur, a, quant à lui, égayé le marché de Saint-Romain-de-Colbosc de ses facéties.

Le samedi après-midi, l’atelier du funambule a permis aux petits et aux plus grands de s’initier à cette discipline. Ce câble d’acier tendu à 6 mètres du sol n’a pas manqué de procurer du plaisir, de l’adrénaline et des émotions fortes ! Le manège des oubliés, buvette foraine, proposait un service à 360° où le consommateur devient public. Enfin, une exposition retraçait le parcours des classes ayant participé au dispositif CLEAC.

Bref, une première édition conviviale et prometteuse qui laisse entrevoir une seconde édition encore plus riche en émotion et découverte.